GROUPES DE TRAVAIL

2014- ... Groupe de travail autour de la clinique de la surdité périnatale. 

Nous avons comme objectif premier d’échanger nos expériences et nos pratiques concernant l’accueil du bébé sourd, de ses parents et de ses proches. Notre référentiel théorique est la psychanalyse. Nous interrogerons la parentalité et les réaménagements psychiques qui permettent à l’enfant sourd d’être assigné dans sa famille. Nous discuterons de l’accueil que nous réservons aux familles et à leur bébé une fois qu’elles sont admises dans nos services. Nous aimerions approfondir une réflexion autour des décalages que nous constatons dans le développement psychoaffectif du jeune enfant. Ces décalages sont-ils en relation avec les premiers échanges émotionnels et affectifs entre le bébé diagnostiqué sourd et ses parents ? La constitution d’un groupe de travail mêlant différents professionnels de la surdité est essentielle pour saisir la complexité de l’accueil des familles. La participation à ce groupe nécessite de votre part un engagement: apporter des vignettes cliniques et vos idées.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

2005-2006 Groupe d'échanges sur les pratiques professionnelles : "les prémisses de la rencontre avec l'enfant sourd et sa famille"

animé par Vania DOH et Gaëlle d'HEROUVILLE

 

2003-2004 : Groupe de travail sur l'accompagnement psychologique des familles et professionnels confrontés au syndrome de Usher (Journée d'études prévue en 2005)

Contactée parle Dr G. Challe pour organiser ce débat, l'association RAMSES a mis en place depuis décembre 2003 des réunions mensuelles accueillant une quinzaine de professionnels appartenant à différentes disciplines (psychologues, psychiatres, orthophonistes, médecins pédiatre, phoniatre, ORL, OPH), directement confrontés à la question des troubles (ou handicaps) visuels associés à la surdité, dont le syndrome de Usher. L'objectif de ces rencontres est de commencer un travail de réflexion sur l'accompagnement psychologique des enfants, familles et professionnels confrontés à ces situations. Dans cette optique, nous avons rencontré un certain nombre de professionnels : équipes hospitalières, CAMSP, centres spécialisés, secteurs de psychiatrie. Nous avons également rencontré dans ce cadre, C. Rivalin, présidente de l'Association Les Signes Bleus. Enfin, nous avons fait appel à des spécialistes des questions de l'annonce du handicap ou de maladies graves, dans d'autres domaines pour élargir notre réflexion hors du champ de la surdité et du Usher.

 

2000-2005 : Groupe de travail sur le thème de l'accompagnement de l'enfant sourd et de sa famille

animé par Marie-Claude Ponserre et Eduardo Plaza Onate

En 2005 nous avons abordé le thème du père et de sa présence en surdité, ainsi que les maltraitances institutionnelles. 

Nous aborderons le père dans son quadruple déclin en termes de droit : droit sur l'enfant, droit de l'enfant, droit à l'enfant, droit au choix du nom porté par l'enfant. (biblio. Philippe Julien . Le manteau de Noé. In Desclée de Brouwer. 1991). Nous verrons que la psychanalyse nous permet une autre lecture de l'être père. Nous évoquerons les représentations imaginaires du père dans les services de soin en surdité : Qui est-il? Comment agit-il ? Comment réagit-il ? Ainsi que le drame narcissique qui se crée entre le père et son enfant sourd. Enfin nous consacrerons trois séances aux maltraitances institutionnelles en surdité. 

 

1998-1999 Groupe ouvert sur le thème de la journée d'études  Surdité, génétique et généalogie

Réunions mensuelles de travail, pluridisciplinaires, articulées à la préparation du colloque.

 

1998 : L'insertion professionnelle des adultes sourds

Journée inaugurale de conférences et débats au Centre de l'Energie Atomique de Saclay, lors de la semaine annuelle organisée par l'A.L.A.S.sur l'insertion en milieu ordinaire.

 

1997-98: Création d'un annuaire des thérapeutes et des lieux thérapeutiques pour les enfants et les adolescents sourds

Tenter, pour mieux y remédier, de repérer les problèmes psychiques longtemps sous-estimés et méconnus des enfants sourds est l'un des objectifs de R.A.M.S.E.S. Créer un partenariat avec divers professionnels de la santé mentale en développant un réseau de correspondants va dans ce sens. Lors de la constitution de cet annuaire a prévalu une volonté d'ouverture vers des cliniciens et des lieux thérapeutiques diversifiés, ayant ou ayant eu une expérience, un intérêt ou une sensibilisation dans le domaine de la surdité. 

Cet annuaire est régulièrement mis à jour.

Commande de l'annuaire

 

Durant les années 1995-97, groupe de travail mensuel sur le thème de la violence dans les institutions pour enfants sourds

De nombreuses pistes ont été explorées à l'occasion de ces échanges entre professionnels sourds et entendants (en présence d'un interprète en Langue des Signes Française) : intériorisation de la loi chez l'enfant sourd, maltraitance et implications juridiques, violence chez les adolescents... Ce travail a permis de retenir le thème de la violence dans les rapports sourds-entendants pour la 4ème Journée d'études de R.A.M.S.E.S.

 

De 1993 à 1994, réunion technique mensuelle du réseau

Cette rencontre régulière de professionnels d'institutions et de champs différents, tous concernés par la santé mentale de l'enfant sourd, a permis d'affiner les modalités de prise en charge des enfants et d'optimiser leurs orientations. Elle a également permis une meilleure connaissance mutuelle des différents acteurs du réseau.

 

En 1992, étude sur les troubles psychopathologiques des enfants sourds

Cette étude, coordonnée par B. Virole, a porté sur environ 45O enfants sourds évalués dans dix institutions d'éducation spécialisées, représentatives de la région parisienne. Il s'agit de la première étude réalisée dans ce domaine.